Le Rezervoir

insérer des logements en zone d'activités

Les vastes emprises des zones d’activités recèlent des réserves foncières insoupçonnées. Leur occupation permet d’envisager une forme de mixité inédite et de parer à l’étalement urbain comme à la monofonctionnalité encouragés de fait par les politiques urbaines.

Il ne s’agit plus seulement de reconquérir des friches mais d’établir, toutes les fois que c’est possible, une cohabitation gagnant-gagnant entre logement et industrie : partage des revenus issus des logements, amélioration du cadre de travail des employés, mise à disposition éventuelle de nouveaux locaux, proximité avec Nantes, vue sur Loire, qualité de l’architecture des logements et des espaces publics.

L’immeuble-mur et la maison-mur sont deux illustrations d’insertion de logements spacieux dans un site à fortes contraintes. Le mur garantit la protection des nuisances et apporte qualité thermique et qualité du cadre de vie.